Communes d'Es Senia

 

L’origine de ce mot est employé par les arabes ayant occupé l’Est de cette commune avant1844. Chaque nouvel habitant creusait un puits pas très profond (environ 2 m) lui permettant d’exploiter un lopin de terre pour ses propres besoins appelé « jardin potager » Traduit en arabe

Littéraire « es-senia ».

Le nom serait issu de l’arabe algérien «sa-nia» (campagne, jardin). Le mot «sénia» lui-même viendrait du dispositif, ou «Noria», destiné à tirer l’eau des puits en Espagne et en Italie. A leur arrivée, les colons baptisent « La Sénia » et occupent la partie Ouest du douar, construisent la première école et le premier dispensaire. Le village est créé en 1844 par le Génie militaire, tracé de la commune, fontaines, puits, travaux de route, plantation d’arbres etc. L’érection de La Sénia en commune de plein exercice date du 26 Janvier 1874.Avec l’existence sur la commune de l’Hippodrome du figuier, de très belles propriétés rurales et de plusieurs usines qui contribueront à faire de ce charmant village une agglomération importante. On installe un terrain d’aviation dans des conditions particulièrement favorables, le terrain est d’une horizontalité parfait. Aucune forêt voisine ne constitue, pour les avions en exercice, de danger permanent ; L’immensité de la plaine sans ondulation, la ventilation est régulière et comporte bien moins de remous dangereux qu’ailleurs. La Sénia a naturellement été choisie par l’autorité militaire pour siège de plusieurs escadrilles, les alentours constituant un excellent champ d’entrainement aérien. La présence du personnel, que l’utilisation et l’entretien de ces escadrilles nécessitent, constitue pour la région un fort appréciable élément de prospérité.1909 : 14 décembre, sur un terrain de La Sénia, Julien Serviès effectue le premier vol retentissant en Oranie, avec un monoplan Sommer. Le 9 janvier suivant, un grand meeting rassemble quarante mille personnes, toujours à La Senia, en présence de Lyautey. En 1946 le Ministère des Travaux  Publics approuve les plans du nou- Sénia) Séparée d’Oran par des kilomètres de terrains vagues dans les années 1970, Es Senia est aujourd’hui reliée à la ville par une urbanisation continue et fait intégralement partie de l’agglomération d’Oran. On distingue à Sénia : son village (centre-nord), son douar les castors et clair soleil à son est, la stéla, Kara 1 et 2 et ouled Adda au sud et la cité Yahia Cherif encore appelée 200 logements

Nous Contacter

Notre chemin